Placée sur la route de saint Jacques de Compostelle, Arville est l'une des toutes premières commanderies. Elle apparait dans les écrits dès le début du XII° siècle. C'est à son retour de croisade, que Geoffroy, seigneur de Mondoubleau, cède à l'ordre du temple ses terres d'Arville.

       Cette commanderie constituait un des 9000 maillons de l'ordre à travers toute l'Europe. Elle accueillait de 10 à 15 chevaliers, et c'est en tout environ 80 personnes qui vivaient sur le site d'Arville. Le domaine s'étendait sur 1000 hectares.

Le but d'une commanderie était à la fois, de conforter la présence de l'ordre dans la région, de diriger l'exploitation agricole et du commerce associé, et surtout de servir de base d'entrainement pour les chevaliers.

       Cette commanderie était bien sûr fortifiée, l'ensemble était entouré par la petite rivière le couëtron qui, à l'époque fut détournée pour constituer des douves. Le mur d'enceinte s'élevait à 5 voire 6 mètres. Il s'agissait à la fois de se protéger d'éventuelles menaces ennemies et aussi des personnes ne faisant pas partie de l'ordre, en particuliers des femmes (!) , car n'oublions pas l'aspect monacale et religieux ...

 

retour au portail

.

cliquez la photo
vue de la route
cliquez la photo
l'entrée principale
cliquez la photo
la porte et ses tours
cliquez la photo
anciennes écuries vue 1
cliquez la photo
la cour intérieure
cliquez la photo
anciennes écuries vue 2
cliquez pour agrandir
L'actuel presbytère
remplace le logis
des chevaliers.

    A la chute des templiers, le site devient la propriété de l'ordre des hospitaliers puis de Malte. La révolution le déclare bien national, et plusieurs familles de paysans s'y installent. Arville traverse les siècles, nous sommes en 1979, le site est racheté par la communauté des communes du Perche, qui le restaure. La première ouverture au public a lieu en 1983. La commanderie s'enrichie d'un centre historique en 2000 , qui évoque
l'épopée des croisades mêlée à celle des chevaliers templiers.

         Ainsi, votre webmaster a pu apprécier le travail de restauration de ce lieu chargé d'histoire et la qualité des informations délivrées et, par les
différents tableaux proposés et, par le personnel dirigeant la visite. C'est pourquoi, désireux de faire partager ma passion pour cette partie de l'histoire, ce site web propose une information globale incitant à se rendre sur place, pour s'imprégner de l'atmosphère particulière d'ARVILLE et ne remplacera pas une visite à la commanderie.

cliquez pour agrandir

avec l'aimable autorisation des amis de l'insolite, cliquez pour voir ce site.
Gravure d'Arville

[historique ] [plan] [Présentation] [porte fortifiée] [grange dimère] [pigeonnier] [église] [ évocation ] [boutique] [autour de la Commanderie] [jardin] [Liens]